14 juillet 2016 : des festivités au recueillement

Ce 14 juillet 2016 était placé sous le signe de la festivité … jusqu’à la gravité de l’attentat de Nice !

Dès le 13 au soir, la traditionnelle retraite aux flambeaux, derrière le char de la musique de Synfonia, connut un vif succès, malgré le frais inhabituel en cette saison.

 

Après avoir défilé dans les rues du bourg, tout le monde s’est rendu sur les bords du Guiers pour assister à un feu d’artifice, apprécié de tous, avant de poursuivre la soirée animée par le Comité des Fêtes dans la salle polyvalente.

 

La journée du 14 commença par la revue et la remise des grades et diplômes au corps de sapeurs-pompiers.

Puis les présents défilèrent dans St Genix derrière la musique de Synfonia jusqu’à la mairie, pour la cérémonie au Monument aux morts.

 

 

 

Le maire, Joël Primard, déposa une gerbe ; minute de silence, appel aux morts et Marseillaise étaient rythmés par Synfonia, qui termina par Les Allobroges.

 

La participation du Conseil Municipal Jeunes avait pris la forme d’une banderole de fanions tricolores déployée sur le perron de la mairie.

 

 

Un vin d’honneur fut enfin servi par les élus municipaux dans le Parc de l’Hôtel de Ville.

 

Cette journée qui devait rester une journée de fête a tourné au drame en soirée, avec l’attentat de Nice. La commune tient à manifester sa solidarité : le drapeau a été immédiatement noué par un crêpe noir en signe de deuil et un moment de recueillement a été proposé à ceux qui souhaitent s’associer collectivement à la minute de silence ce lundi 18 à midi devant la mairie.

Les commentaires sont fermés.