Ça commence ! mais ça doit finir à la fin

Ce jeudi 14 mars 2019, les spectateurs qui se pressaient Salle Jean Bouchard le soir ont été conquis par le spectacle qui leur était proposé par la municipalité et l’Espace Malraux : “Ca commence! Mais ça doit finir à la fin”.

 

De quoi s’agissait-il : un one man show ? un numéro de clown ? un spectacle vivant impliquant le spectateur ?
En fait, un peu tout cela à la fois : l’artiste a improvisé une entrée surprenante, puis s’est mêlé à la foule, avant de poursuivre un spectacle plein à la fois de poésie et d’inventions déconcertantes, de musiques avec des objets incongrus…

Ce clown est-il là seulement pour faire rire ? Qui se cache derrière celui‑ci ? Un autre clown dans tous ses états : tendre, triste, instinctif, ouvrant la porte sur son monde sensible et qui se livre et se tourne en dérision avec la délicatesse des faux bourrus.

Un bon moment qui aurait mérité un plus large public.

Les commentaires sont fermés.