Le Critérium du Dauphiné s’est élancé de St Genix-les-Villages

Cette journée était préparée et attendue de longue date. Tôt le matin, élus, personnel municipal et bénévoles installent les animations locales sous une pluie battante.  Heureusement, en cours de matinée, les éclaircies sont venues participer à une fête qui fut une réussite grâce à la participation de tous.

 

 

Les écoles, les centres de loisirs et la cantine scolaire avaient de leur côté préparé en amont l’événement. La cantine a proposé vendredi un menu “dauphinois” et ses animatrices avaient réalisé des décorations spéciales vélo.

Un concours de dessins s’est aussi déroulé dans les écoles avec un jury qui a sélectionné les lauréats la veille pour exposer les dessins le samedi.

Ce samedi matin, le soleil revenant, les habitants de St Genix et des environs répondent présents dès 10 heures du matin et l’animation monte en puissance à partir de l’arrivée des bus des équipes de coureurs jusqu’au départ.

Sur la pelouse au bord du Guiers, l’accueil est assuré par :
– le Comité des Fêtes qui tient la buvette,
– le Sou des Ecoles avec un stand accueillant les dessins des scolaires, le vélo-éolienne de l’Ecole maternelle, le photo-booth du CMJ et une pêche à la ligne
– l’Office de Tourisme du Pays du Lac d’Aiguebelette avec Savoie-Mont-Blanc, mettant en avant le Repaire de Mandrin et la Via-Rhôna
– les dégustations de St Genix par la Confrérie du Gâteau de St Genix et de bière par la micro-brasserie la Mousse du Guiers
– la Bibliothèque municipale et son vélo-remorque de livres

Les espaces autour des bus étant libres d’accès, les jeunes peuvent à loisir aller à la rencontre des coureurs et faire signer T-shirts ou cartes postales distribuées par la ville.

 

 

 

Puis commence le ballet des coureurs venant signer sur le podium de départ : ils passent devant un public dense le long des barrières et se prêtent souvent à l’exercice des autographes. Le Conseil Municipal Jeunes peut se placer au pied de la rampe d’accès du podium et donc profiter au maximum du passage des plus connus : Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Thibaud Pinot se prêtent au jeu.

 

Les clubs cyclistes et cyclotouristes du territoire se sont réunis pour l’occasion : après le tour des bus, leurs jeunes adhérents se regroupent vers midi pour prendre le départ et effectuer les premiers kilomètres de l’étape. Puis ils se regroupent à Pigneux pour encourager les coureurs, brandissant les fanions aux couleurs de St Genix et de la Savoie édités pour l’occasion.

 

Enfin, le grand moment attendu approche : les coureurs se présentent devant le portique de départ porteur des logos de la ville et de la communauté de communes. Le départ est donné à 12h50 par le jeune champion de sport adapté (ski alpin) Thomas Girard, que la municipalité a choisi pour cet acte symbolique.

Une fois les coureurs passés en ville, le Conseil municipal jeunes procède au tirage au sort des gagnants du rébus réparti dans les vitrines ; l’énigme complète à découvrir : Romain Bardet équipe AG2R la Mondiale.

La suite de la journée est connue : non seulement l’étape est la plus difficile de la course, mais les conditions météorologiques vont en compliquer le déroulement, faisant mériter aux coureurs leur nom de “forçats de la route”.

Les commentaires sont fermés.