VOEUX de la municipalité pour 2016

Ce samedi 16 janvier, s’est déroulée la cérémonie des vœux de la municipalité à la salle polyvalente Jean Bouchard.

Les habitants de St Genix ont répondu massivement à l’invitation cette année, puisque l’on évalue à plus de 300 personnes les participants. Un certain nombre d’élus du canton et des communes voisines nous ont fait également l’amitié d’être présents.

L’accueil s’est déroulé au son d’une agréable aubade donnée par l’orchestre Synfonia, vivement remercié pour sa participation régulière aux événements de la commune.

Puis la séance de vœux s’est déroulée, illustrée par un diaporama sur grand écran tout au long du discours.

Le Maire, Joël Primard, a prononcé avec une certaine gravité son discours, commençant à évoquer longuement les événements de l’année 2015 : des vœux de l’an passé sous le signe de “Je suis Charlie” aux mobilisations citoyennes suite aux drames du 13 novembre, avec tout de même l’éclaircie qu’a fait naître la conférence COP 21. Il a conclu cette partie par une note d’espoir :

“Formons tous des vœux pour que 2016 ouvre enfin les portes de la paix et de la fraternité, après cette année de souffrances.
L’amour triomphera toujours de la haine.”

 

Il a ensuite abordé les sujets plus locaux, rendant hommage au travail de l’ensemble des conseillers municipaux et particulièrement de ses cinq adjoints.

Il a longuement évoqué les divers aspects de la réforme des collectivités territoriales :

– la constitution de grandes régions, dont pour nous Auvergne-Rhône-Alpes,

– la nécessité des regroupements intercommunaux pour des ensembles plus efficaces compte tenu des nouvelles compétences prévues, plaidant pour une fusion des communautés de communes de l’Avant-Payx Savoyard s’élargissant à nos partenaires des Vallons du Guiers,

– enfin la dynamique des communes nouvelles, rappelant la démarche approfondie menée entre les communes de Champagneux, Grésin, Saint Maurice-de-Rotherens et Saint Genix-sur-Guiers qui était prête d’aboutir en décembre : après rappel des avantages attendus, des garanties apportées par le projet de charte élaboré et de l’ouverture maintenue aux autres communes souhaitant s’associer, il a conclu dans l’espoir que puisse vivre prochainement “St Genix-les-Bourgs”.

Il a ensuite rendu compte, commission par commission, de l’activité de la municipalité et des perspectives tracées : travaux sur la voirie, les bâtiments publics, le fleurissement de la ville, les actions sociales de la commune, du CCAS et de leurs partenaires (TDS, ADMR, PARI-Solidarité…), l’engagement d’une politique territoriale de santé, la conduite des affaires scolaires avec la nouvelle adjointe, le développement des activités culturelles (théâtre, bibliothèque, cinéma…), les projets sportifs (second gymnase et stade), le tout dans un contexte financier difficile mais maîtrisé, ce qui permet de dégager le moyens de poursuivre les principaux investissements nécessaires.

Après avoir évoqué l’activité du Conseil Municipal Jeunes, il a laissé la place aux jeunes élus pour une contribution originale à cette séance de vœux : ils avaient réfléchi à deux questions et ont chacun proposé un mot en réponse.
Les réponses ont été affichées sur un drapeau bleu-blanc-rouge par une large délégation du conseil municipal jeunes tandis que les mots correspondant s’affichaient sur l’écran géant de la salle.

 

 

La première question était : “Que représente pour toi la France ?”

 

 

 

 

La seconde : “Que lui souhaites-tu pour cette nouvelle année 2016?”

 

 

 

 

Cette initiative fut chaleureusement applaudie ; reprenant le cours de son discours, le maire a salué la vitalité du tissu associatif local couvrant tous les secteurs sociaux, culturels et sportifs, et la confiance des nouveaux commerçants qui se sont installés cette année sur notre commune.

Il est revenu sur le développement et parfois la réorganisation de certains services : les transports scolaires, les activités péri-scolaires sous l’égide de la Communauté de commune, l’inauguration du multi-accueil et du relais des assistantes maternelles, la qualité de l’accueil à l’EHPAD et des repas préparés pour de nombreuses catégories de la population par la cuisine du CCAS.

Après avoir remercié les agents communaux pour leur dévouement, les différents services de l’État et du Département pour leur aide, notamment le corps des sapeurs-pompiers, enfin la musique de Synfonia pour sa présence, il a conclu par une note d’espoir pour 2016 avec ces mots : “Je crois à la vie d’aujourd’hui, à la vie du présent pour construire et créer la vie de demain que d’autres porteront encore un peu plus loin.”

Les sangenestoises et sangenestois ont pu ensuite s’attarder longuement autour du verre de l’amitié et d’un buffet qui a régalé tout le monde. 

Pour en savoir plus :

lisez le discours du maire téléchargeable
regarder le diaporama téléchargeable

 

Les commentaires sont fermés.