Spécialités gastronomiques

Grands gourmands et fins gourmets, une halte s’impose. La Savoie est une région réputée pour sa gastronomie, ses produits d’Appellation d’Origines Contrôlées (A.O.C.) et la diversité de sa cuisine. Venus du fond des âges, certaines recettes sont de grands classiques, comme la fondue, la raclette, la tartiflette, etc.. Mais beaucoup d’autres sont à découvrir. La région de Saint-Genix vous propose des produits authentiques qui ont conservé toute la saveur du terroir.

Le gâteau de Saint-Genix : entre légende et tradition

L’origine de cette pâtisserie est liée à la légende de Sainte Agathe, martyre sicilienne du IIIème siècle. Comme cette jeune chrétienne repoussait ses avances, le proconsul romain voulut lui faire abjurer sa foi sous la torture, mais en vain. Agathe eu les seins coupés mais ils repoussèrent miraculeusement le lendemain. Enfin quand elle monta sur le bûcher, la terre trembla, tuant ses bourreaux. La Savoie s’appropria cette légende lors du rattachement de la Sicile au Duché (en 1713) et les femmes prirent l’habitude de confectionner un gâteau en forme de sein le 5 février, jour anniversaire de la sainte.

Vers 1860, Saint-Genix s’entoure d’une notoriété considérable grâce au gâteau Labully, du nom de ses créateurs, Pierre LABULLY et sa femme Françoise GUILLAUD (tenants de l’hôtel-restaurant « Labully », rue du centre, qui connaît alors une renommée éclatante), qui apportent la recette du célèbre dessert. Depuis cette époque, le gâteau Labully, devenu au fils des ans « gâteau de Saint-Genix », est fabriqué selon une recette transmise de père en fils. Cette brioche fourrée de pralines entières fait de Saint-Genix-sur-Guiers un passage obligé pour tous les gourmands de la région et la renommée de notre ville.

Les fromages

La Savoie est un riche plateau de fromages, des petits, des ronds, au lait de vache et quelques fois au lait de chèvre, de montagne ou de plaine… On croit tous les connaître mais chacun garde son petit secret, sa recette et sa fierté. Venez déguster saint marcellin, saint felicien, gruyère, emmental et tomme de Savoie, sans oublier le fameux beaufort… A apprécier nature ou fondus, ils raviront tous les palais ! Fabriqués grâce à un savoir-faire traditionnel, ils s’harmonisent parfaitement avec les vins de l’avant pays savoyard.

Emmental
chardonnay

Haut de page

Les vins de pays d’Allobrogie

En Savoie l’origine de la vigne semble remonter à la plus haute antiquité. Dans son « Histoire de l’Agriculture en Savoie » (1872), Pierre TOCHON rapporte que des auteurs latins tels que Pine et Columelle avaient déjà fait mention, au Ier siècle après J.C., des vignes d’Allobrogie, en des termes élogieux : « la culture de la vigne dans l’Allobrogie était arrivée à un haut degré de perfection, puisque déjà, on imitait les grecs qui, les premiers, apprirent à parfumer, à aromatiser les vins en introduisant dans leur fabrication des substances étrangères ».

Petite histoire de la culture de lavigne : venue d’Orient, la vigne apparaît et se développe en Savoie et en Haute-Savoie avec la colonisation romaine. Les habitants, le peuple allobroge, ont réussi à adapter une variété de vigne au climat froid des Alpes. Ils sont aussi parmi les premiers à conserver leur vin en tonneaux, une invention gauloise, alors que l’on utilisait jusque là des amphores. Le vin d’Allobrogie connaît un grand succès, au point de concurrencer les vins grecs et italiens à Rome. En effet Pline l’Ancien et Columelle célèbraient déjà les vins de l’Allobrogie, appréciés par le plus célèbre des gourmets romains : Lucullus le Raffiné.

L’appelation « vins de pays d’Allobrogie », définie en 1976, concerne des vins de table de qualité, qui ne sont pas dans les zones classées A.O.C.. Elle s’étend sur les départements de la Savoie, de la Haute-Savoie et de l’Ain. Les terroirs possèdent un sol semblable aux A.O.C., mais leur exposition au soleil est moins bonne et l’altitude est inférieure. Les cépages les plus fréquents sont la jacquère, la mondeuse, le chasselas, la molette, le chardonnay, le pinot noir, le gamay et l’altesse. Depuis 1991 les vins de la région sont mis en valeur par la bouteille savoyarde : plus courte que la Véronique employée autrefois, mais plus haute que la Bourguignonne, elle porte à l’épaule la Croix de Savoie.

GIF - 9 ko
chardonnay
GIF - 7.2 ko
gamay
JPEG - 3.7 ko
jacquère

Haut de page

Où trouver ces produits ?

En ce qui concerne le gâteau de Saint-Genix dans toutes les pâtisseries de Saint-Genix, pour les fromages et les vins, rendez vous à la fromagerie Sainte-Colombe et au cellier Joudin. Pour connaître leurs coordonnées, reportez vous à la page des artisans et commerçants.


Les commentaires sont fermés.