Ordures et déchets ménagers


Crise du CORONAVIRUS

Après une période de fonctionnement très perturbé des services, la situation est redevenue normale courant juin, tant en ce qui concerne la collecte des ordures ménagères que l’accès à a déchèterie.

Seuls les conteneurs de collecte d’habits ne sont pas encore collectés.

Voir les instructions détaillées sur le site du SICTOM du Guiers.


La collecte et le traitement des ordures ménagères : protection de l’environnement et valorisation énergétique et matière.

Sur le territoire de St Genix-les-Villages, les déchets et ordures ménagères relèvent du Syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères (SICTOM) du Guiers, qui gère la collecte des ordures ménagères et des conteneurs de déchets recyclables, ainsi que les sites des déchèteries.

Le Centre-bourg dispose de sites d’apport volontaire où il est possible d’amener ses ordures ménagères comme ses déchets recyclable à tout moment. Six sites de conteneurs enterrés ou semi-enterrés sont à disposition (Place du Pont, Place des Jardins, Place Jean Perroud, Rue du Couvent et rue du Stade (Tissandière et face au collège)).

Les autres parties de la commune sont desservie par un ramassage des ordures ménagères en porte à porte une fois par semaine : attention, c’est désormais le mardi matin (au lieu du lundi), les poubelles et conteneurs doivent donc être sortis lundi soir ! Téléchargez le calendrier 2020 de collecte.

Le SICTOM du Guiers confie le tri des déchets recyclables au centre de tri Valespace de Chambéry (Savoie-Déchets) et l’élimination des ordures ménagères résiduelles à l’usine d’incinération du Syndicat mixte de traitement des ordures ménagères Nord-Isère à Bourgoin-Jallieu.

Site du SICTOM du Guiers

 
Site du SITOM Nord-Isère
 
Site de Valespace

 

Il existe 5 catégories de déchets

Il est possible de distinguer 5 catégories de déchets produits par les familles sur leur lieu d’habitation.

  • Ordures ménagères
    Elles proviennent de la préparation des aliments ou du nettoiement des habitations. On y différencie les déchets recyclables et les ordures ménagères résiduelles.
  • Déchets encombrants
    Electroménagers, meubles…
  • Déblais et gravats
    Des particuliers et non des professionnels
  • Déchet ménagers spéciaux (DMS)
    Solvants, peintures, huiles de vidange…
  • Déchets végétaux
    Feuilles mortes, tontes de gazons, mauvaises herbes, branches…

Il existe sur le territoire plusieurs types de collectes

  • La collecte des ordures ménagères, service en apport volontaire (centre-bourg) ou en porte-à-porte (parties rurales) : c’est le traditionnel ramassage des ordures ménagères par l’intermédiaire de la classique poubelle placée devant l’immeuble, le portail de la maison ou une aire à proximité.
  • La collecte sélective des emballages, papiers et verres par apport volontaire dans des conteneurs placés sur la voie publique.
  • La collecte en déchetterie pour accueillir encombrants, gravats, déchets de végétaux, ferrailles.
  • La collecte de produits toxiques.

Que deviennent les ordures ménagères ?

Les ordures ménagères sont incinérées à très haute température ce qui permet de réduire leur volume et produire de l’énergie (chaleur qui est transformée en électricité et utilisée pour le chauffage urbain).

Les résidus après combustion – mâchefers – sont stockés puis valorisés en remblais de voirie ou autre.

Les fumées – produites par la combustion de déchets – sont traitées pour être débarrassées des poussières, métaux et acides qu’elles contiennent. Cette phase fait l’objet d’un suivi environnemental spécifique.

Aller à l’article suivant

Les commentaires sont fermés.